MACHINES DE DECOUPE ET D’ENROULEMENT POUR LES MATERIAUX DECORATIFS EN ROULEAU

Préparation optimale des rouleaux de PVC, papier, PP, placage et d’autres matériaux de surface pour le revêtement et le laminage des profilés.

La préparation du matériau décoratif est une première étape essentielle pour des résultats optimaux en matière de revêtement et de laminage des profilés. Les principales exigences sont une coupe précise, une qualité de coupe élevée, la sécurité du travail et un processus de rembobinage avec une tension constante en tenant compte des différentes largeurs des rouleaux et du diamètre constamment changeant. De plus, les différentes qualités des matériaux de surface exigent des réglages différents : les fabricants qui travaillent avec des matériaux en pvc utilisent souvent des films contenant des couches acryliques sensibles tandis que les industries de transformation du bois travaillent principalement avec des matériaux qui doivent être rembobinés de manière très serrée.

Les experts du revêtement et du laminage de profilés de notre marque allemande Düspohl ont développé des machines de découpe des rouleaux puissantes et précises qui répondent à vos exigences et proposent des solutions automatisées intelligentes qui vous permettent d’augmenter votre flexibilité ainsi que votre productivité. 

Contactez-nous pour des informations ultérieures
Deux manières de séparation

En général, il y a deux manières de diviser une bobine mère : la première consiste à utiliser une machine dans laquelle une scie coupe la bobine entière, y compris le noyau en carton. La seconde est une machine qui sépare à l’aide d’un processus de déroulement et de rembobinage. La scie coupe aussi bien le papier que le matériau de surface CPL tandis que les machines de déroulement et rembobinage sont équipées de couteaux pour couper tout type de matériau décoratif standard, y compris les films thermoplastiques. Un des avantages importants des machines de déroulement et de rembobinage est qu’elles minimisent la perte de matériau de surface lors du processus de coupe.

Découvrez les solutions
Un facteur important: La qualité de la coupe

Une bonne qualité de coupe est évidemment la base d’un processus de coupe réussi. Tout d’abord, les couteaux eux-mêmes sont un facteur important. Des couteaux circulaires tranchants garantissent une coupe de haute qualité mais présentent malheureusement un risque élevé pour l’opérateur à moins qu’ils ne puissent être réglés automatiquement (nous avons développé une solution automatique pour prévenir tout risque, voir ci-dessous). 
Si vous utilisez une scie comme outil de coupe, des copeaux peuvent se former et rester coincés sur les côtés des rouleaux empêchant ainsi une application homogène de la colle sur toute la largeur totale du matériau de surface.
 

Des composants spéciaux pour des résultats optimaux

Les arbres d’enroulement à friction apportent une contribution décisive au bon fonctionnement du rembobinage. Ils compensent les différences de largeur des rouleaux rembobinés et assurent que le film ne soit enroulé de façon ni trop tendue ni trop lâche. 
De plus, ils neutralisent l'effet négatif provoqué par la variation de l'épaisseur du matériau sur la bobine mère, souvent plus élevée aux extrémités.
 

Des solutions automatisées pour une sécurité accrue des processus et du travail

La tâche la plus dangereuse pour l’opérateur est le positionnement des couteaux. Afin d’atteindre des résultats optimaux, ceux-ci doivent évidemment être aussi tranchants que possible. Cela à l’air d’être un dilemme classique, mais en fait il y a une solution qui permet d’utiliser des couteaux très tranchants sans qu’ils puissent présenter le moindre risque pour l’opérateur : la machine de découpe AutoCut conçue par notre marque Düspohl pour positionner les couteaux circulaires extrêmement tranchants de manière automatique. Ainsi, elle garantit une précision maximale, la répétabilité du travail et – surtout – elle élimine le risque de blessure pour l’opérateur. 
L’ajustement automatique des forces de traction est moins révolutionnaire, mais tout aussi important pour obtenir des résultats optimaux. Les solutions de Düspohl permettent de maintenir une tension constante, indépendamment du diamètre. 
Les solutions automatisées réduisent non seulement les temps de préparation et augmentent la fiabilité du processus, mais elles vous rendent également plus flexibles et indépendants des compétences spécifiques de votre main-d'œuvre.

Découvrez la AutoCut
L’industrie 4.0 réalisée dans les machines de découpe

Afin de simplifier le fonctionnement, les machines sont équipées d’une commande par écran tactile avec un interface qui permet une utilisation aisée, indépendamment de la langue. 
Le système de commande de l’AutoCut permet également la connexion au réseau de l’entreprise afin que les données de production importantes puissent être transférées et archivées. Grâce à ces données vous disposez d’une base solide pour une gestion optimale de votre production. De plus, cette connexion vous permet de préparer les recettes depuis votre bureau, en utilisant un ordinateur standard. L’opérateur à côté de la machine devra juste sélectionner la recette qui convient et c’est parti!

Découvrez la solution

Les solutions de chez düspohl

Le choix de la machine de découpe dépend du niveau d’automatisation désiré et de la largeur de la bobine mère. 

AutoCut coupe du papier, pvc, pp, pe, des films pu, des films avec plusieurs couches, du stratifié, quelques textiles et des films métalliques. 

 

Découvrez plus

La RSW  est une machine de découpe et d'enroulement pour des bobines mère d'une largeur de 1600 à 2200 mm.

Découvrez plus

La EasyCut est une machine de découpe et d'enroulement pour des bobines mère de jusqu'à 400 ou 700 mm.

Découvrez plus
WhitePaper

Voulez-vous en savoir plus?

Téléchargez le WhitePaper. 

Download

Frequently Asked Questions

Qu'entend-on par « revêtement de profils » ?

Le revêtement de profils est un processus qui consiste à recouvrir un matériau portant de forme rectiligne de stratifié décoratif. L'application du stratifié s'effectue à l'aide d'une machine prévue à cet effet appelée enrobeuse de profils.

Pourquoi ce procédé a-t-il été inventé ?

Il y a quelques dizaines d'années de cela, une surface décorative (principalement un enrobage en vrai bois) était appliquée à la main sur un matériau porteur correspondant. L'essor de l'industrie du meuble au début des années soixante du siècle dernier a été le premier facteur déclenchant de l'invention d'une machine de revêtement de profils.
La pression relative aux coûts et aux prix mais aussi les demandes des clients en termes de design des surfaces ont, elles aussi, joué un rôle important.
Une des premières machines a été construite par Reinhard Düspohl.

Quelles industries utilisent cette technologie ?
  • Industrie de traitement du bois
  • Industrie de traitement du bois massif
  • Industrie de traitement des matériaux composites à base de bois
  • Industrie du plastique
  • Industrie de traitement des métaux
Quels sont les matériaux du noyau qui peuvent être plaqués ?

MATÉRIAUX LIGNEUX

  • Aggloméré
  • Panneau de fibres de densité moyenne (MDF)
  • Panneau de fibres de haute densité (HDF)
  • Contreplaqué

BOIS MASSIF

MATÉRIAUX COMPOSITES À BASE DE BOIS

« Bois extrudé » (matières plastiques + sciure)

MATIÈRES PLASTIQUES

  • PVC (polychlorure de vinyle)
  • PP (polypropylène)
  • ABS (acrylonitrile butadiène styrène)
  • Polystyrène expansé
  • et autres

MÉTAL

  • Aluminium
  • Acier
  • autres
Quels sont les matériaux les plus courants pour la finition de surface ou le revêtement ?

Enrobage en vrai bois

Les enrobages en vrai bois sont divisés en deux groupes principaux : les contreplaqués et les placages. La plupart du temps, on utilise les placages pour le revêtement des profils. La qualité de l'enrobage à utiliser est déterminée par la complexité du matériau interne.
L'enrobage revêtu avec du TNT consiste à coller une couche de tissu non-tissé sur le côté arrière de l'enrobage. Grâce à ce TNT collé, l'enrobage devient plus flexible.
La qualité de l'enrobage avec assemblages à queue d'aronde symétriques et asymétriques est visible après le processus de vernissage. Si deux pigmentations différentes apparaissent, on peut supposer que la qualité n'est pas très bonne. L'emploi d'enrobages avec des bandes d'aluminium, qui présuppose d'utiliser une machine dotée d'un système de détection et de contrôle des bandes d'aluminium, permet d'éviter les différences de pigmentation.
L'enrobage avec des bandes d'aluminium est disponible uniquement en rouleaux. Une bande d'aluminium est appliquée au point d'assemblage entre les deux feuilles d'enrobage, ce qui permet de lier les feuilles. En général, les feuilles à l'intérieur du rouleau pour l'enrobage avec des bandes d'aluminium sont commandées d'une longueur spécifique. Chaque feuille devrait mesurer 2,5 cm de plus de long par rapport au profil sur lequel elle sera appliquée. Cela est dû aux tolérances éventuelles de longueur du matériau porteur. L'avantage de la détection des bandes d'aluminium vient du fait qu'aucun assemblage à queue d'aronde ne peut arriver sur le matériau porteur. On obtient ce résultat au moyen de capteurs qui détectent sur la machine la position de la bande d'aluminium au niveau de l'assemblage. Le signal reçu est ensuite utilisé pour positionner le matériau porteur sur la bande d'aluminium à l'intérieur du rouleau d'enrobage. Cela permet de garantir que le début de la feuille d'enrobage coïncide parfaitement avec le début du matériau porteur.

Papier

Différents types de papier sont disponibles pour le revêtement des profils. En général, la structure du papier utilisé dans l'industrie du revêtement est en sandwich. L'ensemble commence par une base de papier, appelée également « support ». Le support est disponible en différents poids et coloris. La deuxième couche est constituée par un papier décoratif qui peut être aussi bien de teinte unie que décoré d'un motif imprimé. Il s'agit en général d'un papier de 30 g qui est appliqué sur la base en papier. La couleur finale du papier est déterminée par la couleur de la base. Le type de papier décrit précédemment peut peser de 30 à 300 grammes ou plus. Les papiers les plus utilisés sont ceux de 60 g ou de 80 g, particulièrement indiqués pour le revêtement de profils très complexes, car ils se déchirent beaucoup moins facilement qu'un papier de 30 g. Le papier permet de revêtir les arêtes vives (exception faite des papiers très lourds).

Stratifiés

Les stratifiés sont constitués par des papiers décoratifs imprégnés de résine de mélamine et pressés sur des feuilles de papier kraft imprégné de résine phénolique. Les feuilles sont ensuite soudées ensemble à une pression supérieure à 200 kg/cm2 et à une température de 150°C. Pour finir, les feuilles finies sont coupées et les côtés arrière poncés pour faciliter l'application de colle.

Les stratifiés sont beaucoup plus difficiles à utiliser par rapport au papier de revêtement car les papiers sont plus souples. La grande variété des stratifiés comprend les HPL (stratifiés haute pression), les LPL (stratifiés basse pression) et les CPL (stratifiés pressés en continu). La différence entre un type et l'autre tient, d'une part, au mode de réalisation et, d'autre part, à la souplesse du stratifié. Il est déconseillé de revêtir les arêtes vives avec du stratifié. Dans l'industrie des sols, les stratifiés sont revêtus d'un oxyde d'aluminium.

Pour le revêtement de profils avec les stratifiés, une zone de revêtement extrêmement longue est nécessaire. La température du stratifié, dans le cas où il faut revêtir les chants, doit atteindre 300°C aux endroits correspondants.

Vinyle (feuilles)

Il existe une multitude de sortes de vinyle. Les matériaux les plus utilisés sont le PVC dur / souple et le PP. Le vinyle peut être de teinte unie ou décoré d'un motif imprimé. Diverses couches de revêtement sont proposées, aussi bien pour les produits destinés aux intérieurs que pour les produits d'extérieur.

Intérieurs

Aucune condition particulière.

Extérieurs

Le vinyle doit être résistant aux rayons ultraviolets.

Le dernier développement est un film thermoplastique pour la décoration de haute qualité des surfaces de fenêtres, portes et autres éléments structurels. Le film, davantage résistant aux températures et aux agents atmosphériques, peut être également employé dans les régions où les conditions climatiques sont difficiles ; ses couleurs et sa brillance sont elles aussi très résistantes, y compris dans des conditions extrêmes. La température de traitement du film doit être de 80°C avant l'application de la colle (faible tolérance).

Quels sont les types d'adhésifs généralement utilisés pour le revêtement ?

Colles thermofusibles

De nos jours, la colle thermofusible est la plus utilisée dans l'industrie du revêtement des profils. Les avantages les plus importants par rapport à d'autres types de colle sont les suivants : elle permet une multitude de combinaisons des matériaux et une vitesse de production supérieure de la machine d'enrobage des profils.
Il n'y a aucune différence visible entre les colles thermofusibles pures et celles qui sont enrichies par de l'additif ; seul le poids est différent. Les colles thermofusibles enrichies sont plus lourdes que l'eau. Nous conseillons de ne pas utiliser de colles enrichies pour les buses à fente.
À la différence des colles « non réactives à l'humidité », les colles « réactives à l'humidité » réagissent durant la réticulation au contact avec l'humidité de l'air, ce qui active une substance chimique (isocyanate). Une fois la réticulation terminée (de 3 à 5 jours environ), il est impossible de réactiver ou de fluidifier l'adhésif. Les assemblages collés ainsi réalisés se distinguent par leur très haute résistance à l'eau et aux températures élevées.

Colles non réactives à l'humidité :

EVA (éthylène-acétate de vinyle)

L'abréviation EVA désigne un copolymère de l'éthylène et de l'acétate de vinyle ; il est utilisé depuis plus de 30 ans comme polymère de base pour les adhésifs thermofusibles. L'EVA présente un bon rapport qualité/prix. Les désavantages de ce groupe de produits sont la résistance thermique limitée (température de réactivation : de 85°C à 100°C) et la faible résistance à l'humidité (il est impossible de les employer dans les produits destinés aux extérieurs).

APAO (polyalphaoléfine amorphe), PO en abrégé (polyoléfine)

Derrière cette abréviation se cachent différents noms : Polyéthylène (PE), Polypropylène (PP), Polybutilène (PB) et autres ; ces polyoléfines pures ne sont pas très adaptées à la fabrication d'adhésifs ; les polyoléfines amorphes sont plus intéressantes, obtenues par un procédé particulier, ainsi que leurs copolymères et terpolymères, disponibles dans le commerce sous le nom plus courant de « polyalphaoléfines amorphes » ou, en abrégé, de polyoléfine (PO). L'avantage le plus important par rapport à l'EVA est la résistance thermique supérieure (température de réactivation : 115°C à 130°C). Les PO ne sont pas indiquées pour l'usage à l'extérieur. Étant donné la résistance thermique et la consommation d'énergie supérieures pour la fusion qui en résulte, les performances de fusion de tous les agrégats thermofusibles disponibles sur le marché se réduisent jusqu'à 50%.

Adhésifs réactifs à l'humidité :

PUR (polyuréthane réactif)

Le code PUR indique les colles thermofusibles à base de polyuréthane mono-composant réactives à l'humidité. L'adhésif de type PUR répond aux exigences les plus rigoureuses en matière de résistance à la chaleur, à l'eau, à la vapeur d'eau, aux détergents et aux solvants. Les avantages essentiels qu'il présente par rapport à l'EVA et à la PO sont la forte résistance à la chaleur et à l'humidité. Les adhésifs PUR peuvent être employés aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, sans aucune limite (tous les matériaux). Les adhésifs PUR sont proposés en blocs (blocs de 2 à 18 kg) et en bidons de 200 kg. Un fabricant offre également le PUR sous forme de granulés. La surface de l'adhésif en blocs est inférieure par rapport aux granulés. Étant donné que la surface est plus petite, le risque de réticulation due à l'humidité est inférieur. En raison de la température de travail relativement basse, le PUR est particulièrement indiqué pour les films thermoplastiques de faible épaisseur.

APAO-R (polyalphaoléfines amorphes réactives)

Pour plus de détails au sujet de l'acronyme « APAO », voir « APAO ». L'ajout de la lettre « R » dans le nom ne correspond pas à « réactives ». L'adhésif APAO-R est produit à base de polyoléfines avec des propriétés réactives supplémentaires (voir PUR). L'adhésif peut être employé aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur et il est proposé sous forme de blocs. L'adhésif APAO-R est très rarement utilisé.

Colle blanche

PVA, PVAc, ...,

La colle blanche, dans laquelle le pourcentage d'eau peut atteindre 50%, présente certains désavantages par rapport aux adhésifs thermofusibles. La consommation d'énergie pour la fabrication est très élevée face à une vitesse très basse, car une évaporation de la partie d'eau est nécessaire. D'autre part, en ce qui concerne la gamme des profils, les possibilités sont très limitées (elle est adaptée uniquement aux profils simples avec peu de contours).

Adhésifs à base de solvants

Polyuréthane, etc...

Étant donné les nouvelles lois en matière de protection contre les émissions, il n'est pas conseillé d'investir dans une machine qui fonctionne avec des adhésifs à base de solvants

Comment calcule-t-on la quantité d'adhésif nécessaire pour la production ?

Formule :

Largeur du matériau de revêtement en m x vitesse de transport en m/min x 60 minutes x grammage par m2 en kg/m2 = quantité d'adhésif en kg/h.

Exemple :

Matériau de revêtement 250 mm = 0,25 m x 40 m/min x 60 minutes x 50 g/m2 = 0,05 kg/m2 = 30 kg/h.

En cas d'utilisation de plus des ⅔ des capacités de nos agrégats thermofusibles, nous conseillons d'effectuer des tests dans notre usine. La capacité de fusion varie en fonction du type d'adhésif et du fabricant.

Exemples de produits finis revêtus.

Les produits finis suivants peuvent être réalisés à partir des combinaisons de matériaux indiquées. Veuillez considérer le fait que le tableau suivant reflète uniquement une partie des combinaisons de matériaux. D'autres combinaisons sont possibles.

Le choix de l'adhésif à utiliser dans la fabrication dépend également de l'influence des températures durant le transport du produit fini revêtu. C'est pour cette raison que les combinaisons des matériaux reportées dans le tableau pourraient ne pas être les mêmes.

   substrate →

 end product ↓

particle board

MDF

HDF

plywood

wood

extruded wood

plastics

metals

 furniture parts (interior)

 EVA / PO

EVA / PO

EVA / PO

EVA / PO

EVA / PO

EVA / PO

EVA / PUR

 EVA / PUR

 furniture parts (kitchen,  bath)

PUR

PUR

PUR

PUR

PUR

PUR

PUR

PUR

 panels (interior)

PO

PO

PO

PO

 PO

 PO

 PO

 -

Pour les matériaux dont le noyau est différent du bois, contreplaqué, bois massif ou bois extrudé (matériaux porteurs non ligneux), certains traitements pourraient être nécessaires avant de procéder à l'enrobage. Il est recommandé dans tous les cas de consulter le fabricant de l'adhésif pour obtenir des conseils quant au traitement à faire.

ceflaLab

Pour nous, la recherche technologique et l’innovation continue sont incontournables pour atteindre des résultats satisfaisants. Nous voulons avant toute chose être des conseillers et des partenaires.

en savoir plus
ceflaLab